Récupération et valorisation du patrimoine maritime, militaire et industriel de la côtière de l'Espace Atlantique

Le projet :

Le projet européen Interreg MMIAH a pour objectif la valorisation du littoral urbain de l’Espace Atlantique à travers la réhabilitation d’actifs désaffectés du patrimoine MMI (maritime, militaire et industriel). Ceci doit faciliter leur usage social et générer des activités à valeur ajoutée pour promouvoir le tourisme culturel. Le projet regroupe des partenaires de cinq pays (France, Espagne, Angleterre, Irlande et Portugal), dont Caen Normandie Métropole. Le projet a été sélectionné en septembre 2016 par le comité de sélection européen parmi 425 autres projets déposés. Le projet se déroule jusqu'au 30 juin 2021.

L’une des principales caractéristiques de l’Espace atlantique est sa dimension maritime, qui confère à cet espace territorial une forte identité culturelle. La proximité de la mer a conduit à un modèle de développement commun, à la fois économique et urbain dans les villes côtières. Celui ci est étroitement lié à la mer et à l’industrie maritime, voire à des implantations militaires, par la position géostratégique de ces villes.

La crise de l’activité industrielle liée à la mer et la réduction de la présence militaire ont entraîné la dégradation du nombre de ces installations, qui sont tombées en désuétude et ont de ce fait, affecté le patrimoine.

Le projet MMIAH est engagé dans la valorisation du littoral urbain de l’Espace Atlantique à travers la restauration d’actifs désaffectés associés au patrimoine militaire, maritime et industriel des villes côtières.

Ceci facilitant leur usage social et générant des activités à valeur ajoutée autour d’eux pour promouvoir le tourisme culturel en tant que facteur de durabilité économique.

 

Les objectifs spécifiques :

– Retrouver la mémoire historique des villes atlantiques, leur croissance et leur développement liés à leur patrimoine maritime, militaire et industriel ;

– Récupérer ces sites patrimoniaux qui ont été abandonnés pour un usage public ;

– Établir un modèle commun de gestion durable et de planification de l’utilisation du patrimoine mentionné, applicable à d’autres villes de l’Espace Atlantique ;

– Faire participer la societé civile à de nouveaux usages du patrimoine maritime, militaire et industriel ;

– Développer le tourisme culturel par la reconstitution historique, en promouvant l’identité atlantique autour de ces biens abandonnés en bord de mer ;

– Encourager la durabilité économique de ces espaces, y compris en tant qu’élément essentiel de l’offre culturelle et touristique des villes.

 

Les partenaires :

Neuf partenaires de l'Ouest de l'Europoe se sont associés pour porter, ensemble, ce projet :

Ayuntamiento de Ferrol. Galicia (ES)
Câmara Municipal de Ílhavo. Centro (PT)
Ville de La Rochelle. Poitou-Charentes (FR)
Ayuntamiento de Cádiz. Andalucia (Huelva, Cádiz and Sevilla) (ES)
Pôle métropolitain Caen Normandie métropole. Basse Normandie (FR)
Plymouth City Council. Devon (UK)
Comhairle Cathrach Chorcai. Southern and Eastern (IE)
Limerick City and County Council. Southern and Eastern (IE)
Liverpool City Region Local Enterprise Partnership Destination Management Organisation. Merseyside (UK)

 

Les réalisations :

Création de fiches d'inventaire du patrimoine

Le bureau d'étude YUSIT, experts dans le domaine du patrimoine Normand, a sélectionné sur le territoire du Pôle Métropolitain les sites appartenant aux XXème siècle dans la thématique MMI. Il y en a environ 300 sites. À partir de cette liste, les informations sont développées sous forme de fiches, 80 fiches ont été créées, faisant référence aux éléments les plus remarquables pour leur valeur historique ou culturelle, ou pour leur intérêt pour le développement futur de ce projet.

Analyse de l'étude évolutive des villes

Le bureau d'étude YUSIT a réalisé l'étude du territoire et de son développement en abordant les étapes successives et son évolution comme conséquence de l'activité maritime, militaire et industrielle. D'un point de vue historique et archéologique, une approximation de la réalité urbaine actuelle sera faite à partir de la mémoire historique. Des échantillons photographiques et infographiques des actifs et des zones adjacentes seront développés.

Elaboration d'une proposition de plan directeur et de plan de gestion du patrimoine MMI du littoral de l'Espace Atlantique :

Le Pôle Métropolitain, comme tous les autres partenaires du projet, a compilé les bonnes pratiques en matière de récupération, de gestion et de nouvelles utilisations des biens patrimoniaux abandonnés que comporte le territoire normand. Ceci, avec l'étude de l'évolution du territoire, est le point de départ pour l'élaboration d'un plan stratégique dans chaque territoire pour la gestion et mise en valeur du patrimoine MMI.

Après cette étude, l'élaboration d'un plan directeur et de gestion du patrimoine MMI de l’espace atlantique a été développé en 2019, par l'agence ID-Tourisme. Il comporte l'analyse et compilation des bonnes pratiques sur la réhabilitation, le management et les nouveaux usages de ces atouts patrimoniaux abandonnés, élaboration du plan directeur, préparation du plan de gestion.

Action pilote sur Falaise

Traitement artisitique du char Sherman WWII du mémorial de Falaise par un artiste. Montant estimé à 40 000 €, 75% financé par le FEDER, 25% à charge de l’EPCI.

Le projet Interreg MMIAH a permis la conservation et la mise en valeur d'un char Sherman ayant servi pendant la Campagne de Normandie en 1944. Le char a été remis en état, son aspect a été figé et une oeuvre artistique a été réalisée par Jeff Aerosol, en public, en mai 2019.

Le char est depuis visible devant le Mémorial de Falaise.

 

 

 

Action pilote sur le site de la Butte Rouge à Dompierre (Flers Agglo)

Restauration du site minier et métalurgique de La Butte Rouge dans le cadre d'un chantier d'insertion. Montant estimé à 65 000 € dont 75% financés par le FEDER et le reste à charge de l’EPCI.

Détail des travaux prévus :

  • Drainer le fond du tunnel pour éviter la stagnation de l'eau de ruissellement qui fragilise les maçonneries,
  • Terrasser le fond de ce tunnel pour le rendre accessible,
  • Débroussailler, désoucher et purger l'arase des murs du tunnel jusqu'à retrouver une maçonnerie saine,
  • Reconstruire l'arase en pierres des murs du tunnel,
  • Réparer les maçonneries des murs du tunnel, endommagées en de multiples endroits (deux murs de 70 m de long et 4 m de haut)
  • Restituer les pierres d'angles manquantes à chacune des extrémités du tunnel,
  • Piqueter, nettoyer et rejointoyer l'ensemble des murs du tunnel.

 

Action pilote sur Granville

Création d'un parcours thématique sur la famille Dio , depuis la gare de Granville jusqu'à la villa Dior, haut lieu touristique. Le parcours est composé de 13 panneaux d'information touristique.

Montant estimé à 40 000 € dont 75% financés par le FEDER et le reste à charge de l’EPCI.

 

Les liens utiles :

Lien vers le site européen du projet MMIAH : www.mmiah.eu/maison

Lien vers le site de l'Interreg Atlantic Area : www.atlanticarea.eu/project/22